Architecture d’intérieur (14)

Un KIOSQUE en acier au «Parc Clichy Batignolles – PARIS XVII» autour du Développement Durable – 2007 (projet école)
 
 

Retrouver un équilibre face aux déséquilibres urbains entre Homme et Nature, pour satisfaire aux impératifs du développement durable…
Simplement posé dans le parc, le kiosque joue sur équilibre et déséquilibre. Espace vitré, transparent, accroché à l’ossature support en acier mais recouvert par une peau en bois –  comme un vêtement jeté d’un geste rapide sur les épaules – déséquilibrée et décalée, pourtant protectrice. Jeu d’équilibre fragile, au bord du déséquilibre, qui permet au kiosque de surgir voilé, dévoilé.
Son implantation dans le parc « Clichy Batignolles », au pied de la colline, offre les divers points de vue qui renouvellent son apparence. Ce site très linéaire, plat, vaste, aéré, appelle la simplicité des lignes que le kiosque reprend à son compte.
Le kiosque, stratifié en feuilles, protège un trésor, le livre justement, objet par excellence de culture dans cet univers de nature recréée.
Accommodant les sensations contraires de l’acier et du bois, le kiosque se fait écho du mariage de la nature et de la culture. Il met le livre sur un simple piédestal, le magnifie en toute simplicité, lui offre un écrin. Il veut favoriser chez le promeneur le calme et l’apaisement, il appelle discrètement au décalage de la réflexion, il invite à la halte, à la rencontre et à l’échange sous son abri.

Find a new balance between Man and Nature unbalances, to satisfy the needs of sustainable development … Simply put in the park, the kiosk plays on balance and destabilization. A glazed and transparent space, hung on a steel support skeleton but covered with a wooden skin – As a garment swiftly put on the shoulders – unbalanced and apart – though protective. Game of fragile balance, at the edge of the imbalance, which allows the kiosk to appear veiled and unveiled. Its presence in the park « Clichy Batignolles « , at the bottom of the hill, offers the diverse points of view which renew its appearance. This very linear, flat, vast, airy site, leads to the simplicity of the lines taken into account by the kiosk.The kiosk, stratified in sheets(leaves), protects a treasure, the book ,exact object of culture in this universe of recreated nature. Mixing the oppositions of steel and wood, the kiosk reflects the marriage of nature and  culture. The book is put on a simple basis, simply glorified as a kind of treasure .It gives the stroller peace and reassurance to lead discreetly to a reflection gap ,to invite to stop from time to time , to meet and exchange under a shelter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s